Aèr


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Gaerras.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: L'histoire de Gaerras.   Dim 8 Juin - 21:05

Les origines du monde:

Selon les croyances du monde de Gaerras, aux temps immémoriaux, il n’existait qu’un être unique, formé de matière et d’énergie pure, anonyme, on ne le dénomma que par le titre de « Premier être » (le «créateur ») .
Toujours selon les légendes de Gaerras, nul ne sait ce qui le décida, mais un jour il créa un second être, également à la fois énergie et matière , cette création s’éveilla immédiatement pour voire le « premier être », malheureusement ce dernier était si puissant, si gigantesque, si brillant que sa propre énergie détruisit sa création, voulant la sauver, il la repoussa le plus loin possible de lui-même. Ainsi l’espace qui les séparait fut nommé « univers », ce second être créant ainsi le vide, le néant.

Cet échec signa le commencement de tout, par la suite le « premier être » libéra la matière et l’énergie séparément, sans intention de créerà nouveau la vie…Exténué, il sombra dans un sommeil profond.

Des millénaires passèrent avant que le premier être ne se réveil pour voire l’univers avec son nouveau visage, dès qu’il eu reprit parfaitement conscience, il créa des êtres bien inférieurs, constituer de pure énergie seulement, on les nomma « Dieux majeurs», voyant les dieux vivre sans ennuis dans cet univers, l’être primal créa des milliards « d’êtres » , simple minuscules fractions des dieux, les simples âmes.

Voulant retenter l’expérience d’un être matériel, il forma à nouveau deux corps et deux esprits totalement liés, ne pouvant vivre ailleurs que sur une planète, leurs tailles imposantes leurs donna des airs monstrueux, on nomma ces deux êtres les « Créatures », chargées de veiller sur la matière de Gaerras, en opposition aux Dieux qui avaient pour charge de veiller sur l‘énergie et les âmes.

À nouveau, le premier être sombra, éreinté. Pendant son sommeil, les Dieux installèrent leur influence, mais ceci provoqua des dissidences, notamment l’un deux qui désirait avoir un corps comme les Créatures. Ce dieu, « Hygfard » passa ainsi un accord avec une des deux créatures, ils engendrèrent tous deux un être à la fois divin et matériel, presque plus puissant que les dieux majeurs originels, dès sa naissance « Ultimen-Nordrar » déchira les entrailles de la créature, lui prélevant les yeux, il les brandit, défiant les dieux, « Ultimen-Nordrar » ainsi naquit le Tout premier démon de Gaerras.

Il lutta des siècles seul contre son « père » avant de le soumettre et de lui aspirer toute son énergie.
Une fois cet acte abjecte et inouï fait,les dieux décrétèrent qu’il devait être éliminer définitivement, quelque soit le prix.

Pendant ce temps, Nordrar revint sur l’immense cadavre de la « créature », sa « mère », à partir des restes, et combiné avec sa propre énergie, il créa des semblables, 5 êtres tous aussi puissants que les dieux, et possédant des corps immortels…Les 5 Archi démons .

Tandis que Nordrar faisait face dans la plaine des Origines aux Dieux majeurs, ses cinq fils mirent au point un plan terrifiant, ils attaquèrent les déesses, restées sur un plan supérieur dans le but de continuer de gérer les énergies du monde pendant le combat.
Les Archi démons les prirent par surprise, et bien que leurs puissances soient égales les déesses finirent par être vaincues…tentant de dévorer leur énergie tel que le fit Nordrar avec Hygfard, les archi démons échouèrent, ne possédant pas cette capacité..
Frustrés, ils violèrent en représailles les déesses, toutes sans exception…au comble de l’abomination, elles ne purent résister, et préférèrent abandonner une partie de leur force plutôt que d’être souillées et violentées plus longtemps.

Les Archi démon renforcés se lancèrent sur les dieux qui affrontaient Nordrar seul, ces derniers qui n’avaient jusque là pas soupçonné l’existence des démons autres que le premier subirent leur première défaite, et se réfugièrent dans leur dimension supérieure.
Nordrar hurla sa victoire, les âmes, laissées sur Gaerras tremblèrent. Les dieux déshonorés furent brisés et écoeurés en constatant que les démons étaient venus jusque dans leur propre domaine pour commettre l’impensable…
Devant vaincre, les dieux décidèrent d’envoyer l’un d’eux voir la dernière des deux « créatures ». L’émissaire, le dieu le plus droit et puissant la convint de créer un corps équivalent à celui de Nordrar, elle accepta. Le dieu s’y incarna, ainsi naquit « Noryu« , le Dieu Dragon.

Certaines déesses avaient en outre été fécondées, elle donnèrent naissance à des êtres différents des archi-démons, semblables aux dieux par la forme, mais aux entités démoniaques par le fond…elles jetèrent les mâles sur Gaerras ne voyant en eux que des graines du mal, toutefois les trois femelles demeurèrent parmi les déesses quelques temps, aussi belles qu’elles, aussi intelligentes, elles suscitèrent une certaine forme d’affection…mais ce n’était qu’une illusion, dès qu’elles furent adultes, elles attaquèrent violemment les dieux qui les jetèrent elles aussi sur Gaerras, les six démons Primaires, fils et filles des Archidémons rejoignirent leurs géniteurs.

L’affrontement qui suivit se solda par une parfaite égalité entre les deux Dieux incarnés, Nordrar et Noryu.

A cette même époque les âmes découvrirent une matière spéciale, pouvant s’y lier l’espace de quelques temps, elle en ressortaient plus fortes, avec plus d’énergie, c’était le début de l’évolution, car chaque fois qu’une âme entrait dans un corps, elle l’animait et le poussait à s’améliorer…
Les dieux y virent une solution et s’ incarnèrent aussi, pendant ce temps, les démons n’avaient qu’à entrer en contact avec les âmes pour les pervertir et se répandre…

Après des millions d’années, l’ apogée de la guerre se solda par la nomination des âmes les plus puissantes en tant que dieux mineurs.
Cette forme de guerre s’arrêta avec le retour de « l’Obscureidonn », la première création du Premier être…

L’Obscureidonn s'imposa, ne cherchant que la destruction, mais les dieux et les démons s’y refusèrent et l’affrontèrent conjointement.

Il ne fut pas vaincu, du moins pas par eux.
Mais il disparut simplement, sans que personne ne sache pourquoi…
Juste après cette bataille, le Premier être se réveilla, et élimina tout bonnement toute les formes de vie qui avaient été créées par la guerre de l’évolution, les remplaçant par d’autres, notamment l’humanité apparu dans le lot.
Il instaura un cycle des âmes, mais où ni les dieux, ni les démons n’auraient le droit de s’incarner plus d’une fois, possédant des corps immortels .

La créature commença à en vouloir aux dieux, à cause de l’erreur des démons, elle avait été dépossédé de son rôle, la surveillance des âmes nécessitant désormais celle de leurs corps sur Gaerras, la créature ne servait plus à rien…Elle conçut alors une autre race, les Astegaerriens, ces derniers étaient semblables aux humains, mais avec des traits monstrueux, immortels tels les démons, ils n’étaient pas non plus soumis au cycle des âmes, et avaient pour raison d’être de supplanter démons et Dieux..Ainsi naquit Driva-Sheena, la première et la plus puissante Astegaerrienne , à tel point que les dieux firent d’elle une déesse au même titre que l’était Noryu et Nordrar.

Quand aux dragons issus de Noryu, ils abandonnèrent la guerre contre les démons en devant affronter les humains qui les redoutaient tout autant.

Une seconde guerre provoqua la fin des démons.
Des dieux descendirent sur Gaerras et affrontèrent de front les démons, les humains furent témoins de l’affrontement sauvage…tous les démons à l’exception des Primaires furent scellés dans les armes des dieux.
Utilisant les restes du corps de L’obsureidonn qu’ils avaient réussit à arracher, les dieux conçurent une « Porte infernale » au bout de dix mille ans.
Ils y jetèrent les armes, stèles, et tout autre objets qui contenait un démons qu’ils trouvèrent…

_________________
Le port du casque est obligatoire.
Ca fait toujours une arme en plus ! Sortez-donc protégé...


Dernière édition par Mebaël le Lun 4 Mai - 12:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   Dim 8 Juin - 21:06

L’âge d’or et l’avènement des Vilériens.

Les temps qui suivirent la guerre entre les immortels et les démons ne furent pas des plus palpitants, les pays émergèrent moyennement, aucun peuple ne s’éleva véritablement, tous étant à un âge de bronze…
Les chefs étaient choisis pour leur capacité à manipuler les énergies qui les entouraient, ainsi que le pouvoirs de communiquer avec les dieux.
Ceci mena à la sélection des champions divins, encore loin d’être de futurs dieux, mais déjà bien plus doué que le reste du peuple, ces êtres étaient choisis pour représenter une divinité particulière et porter sa volonté à travers le monde.
Gaerras évolua, les habitants créèrent de nombreuses technologies, poudre noire, engrenages, poulies, canalisations et bien d’autres…

Le continent du centre atteint le paroxysme de cette technologie, couplant à cela d’autre forme d’énergies, provenant des armes divines et des démons qu’elles recelaient.
Pas loin de six peuples se menaient la guerre sur ce domaine, à savoir les Vilhériens, les Dhakéliens, les Oktous, les Prahetiss, les Zok-ru, et les Madaphiens.
La guerre interne du continent central se solda par l’anéantissement quasi-total des peuples Zok-ru et Oktous, exilés sur les cotes sauvages, ils se divisèrent en très petite communautés. Quand aux autres, la guerre aboutit sur une victoire des Vilhériens, ayant écrasé leurs opposants, ils pillèrent toutes leurs ressources et créèrent un empire, où les autres communautés seraient le peuple et eux les dirigeants.
Toutefois, les Prahetiss s’installèrent en grand nombre et avec les années, ils finirent par obtenir la domination de l’empire, ceci dura jusqu’au troisième Empereur, Hyall, qui rendit aux Vilhériens leurs statuts de « nobles », en faisant d’eux la force d’élite de l’armée.
Gaerras vit des siècles s’écouler depuis l’avènement du continent central jusqu’au début de l’ère qui allait suivre, certains disent rétrospectivement que l’utilisation massive de l’ énergie des démons est la cause de la lente déchéance qui rongea la planète.


Les temps de la déchéance:

Les humains prospérèrent ainsi sans souci, très peu se souvinrent que les dieux et les démons avait foulé de leurs pieds Gaerras, beaucoup cependant vouèrent un culte aux dieux, et redoutaient les démons, depuis longtemps déjà, le « premier être » avait replongé dans un profond sommeil, et la planète semblait petit à petit se désagréger, la vie diminuant progressivement….

Ces temps difficiles virent naître deux hommes, deux frères, ils décidèrent de sauver le destin des hommes, beaucoup de récits décrivaient les énormes pouvoirs des dieux, ce genre de ressources que les humains n’avaient pas, la magie, en fait les magies pour être précis, d’un coté la blanche, de l’autre la noire, les deux frères se mirent en tête de les apporter aux hommes…
Ils furent les seuls à pénétrer dans le royaume divin,bravant la mer démontées, les brumes, les monstres marins, les récifs… les dieux ne firent tout d’abord pas attention, mais les deux héros furent au final acceptés…toutefois les Dieux les sommèrent de ne plus jamais tenter de repartir.

Après quelques années, les deux héros ne purent plus longtemps attendre, le premier, que les légendes nomment « Alpha », courut jusqu’à la chambre de la source blanche.
À peine entré, la lumière éblouissante lui brûla les mains, les paupières, les yeux…bref presque tout son corps fut superficiellement irradié…c’était la contre partie pour obtenir tout le savoir relatif à la magie sainte et à la magie curative, les deux facette de la magie blanche.
Son frère, nommé « Omega » par les mythes, alla à la source noire, terrifié par l’immensité de la chose, il ne pu faire autrement que de se jeter dedans pour espérer en emporter une fraction…Puis les deux reprirent le navire et s’enfuirent de l’île divine…bravant la colère des dieux.

À cette époque, seul le continent du centre dominait, dirigé par son Empereur Hyall, ce pays immense terrorisait les autres , les ressources rares servaient de tribut…
La venue d’Alpha et Omega signa un nouvel age, le continent Est fut le premier à suivre les enseignement d’Alpha qui devint vite le grand « Prophète Blanc», tandis qu’Omega demeurait réticent à enseigner les pouvoirs destructeurs de l’ombre.

Alpha s’installa par la suite sur le continent du sud-ouest, «Phuro».
Le peuple qui y habitait était très doué pour la magie, aussi il suivit aussi quelques enseignements d’Omega avant que son frère ne le somme d’arrêter.

Les pays où passaient Alpha et Omega fleurissaient à nouveau, et ceci mettait en péril l’hégémonie du continent central…aussi des flottes entières furent envoyées pour rayer Phuros de la carte. Mais la magie les repoussa des années durant.
Un soir, Omega s’installa sur la côte et renvoya les mages chargés de s’occuper des éventuels bateaux. Les navires ennemis accostèrent et les troupes débarquèrent prêtes à éradiquer les mages de Phuros…
Le lendemain, un seul bateau rentra en direction du continent central, L’empereur Hyall, avait, depuis un certain temps déjà, relégué la direction du pays à ces conseillers…

Lorsqu’ils accueillirent le bateau, ils ne purent cacher leur joie d'avoir écaser l’insubordination, et que le sacrifies des autres navires n’était que le prix à payer pour cela, les survivants allaient être considérer comme de véritables héros...mais…
Le continent entier explosa, le ciel s’assombrit et tout Gaerras pu ressentir le choc du sort lancé par Omega en plein dans les terres…Il ne demeura de l’ancien empire central plus que des fragments d’îles, le pays ayant littéralement explosé en un archipel, peuplé de rares survivants choqués.
Alpha réprima fortement Omega dès son retour, lui interdisant dorénavant toute utilisation de la magie noire. Ce dernier accepta après avoir constaté non sans peur les dégâts dévastateurs de son sort.

Les années passèrent et Alpha gagna encore en notoriété, partout il était demandé en tant que Grand Prophète Blanc.

Omega décida quand à lui de vivre seul sur le continent du sud , « Anesthal», pays sauvage fortement forestier, peuplé de rares tribus archaïques cachées au cœur de la forêts…

Un jour un bateau de Phuro débarqua, les mages vinrent lui apprendre que son frère avait été tué par des pirates cherchant à piller un temple…Omega ne pu retenir sa colère, cette fois le continent ne vola pas en éclat, plus robuste, toutefois le sol s’affaissa, les côtes devinrent des falaises abruptes, la forêts fut calcinée, les pierres, les montagnes s’effritèrent en un désert de particules noires, le ciel également s’assombrit, un climat malsain s’installa, l’air se consuma….Lorsqu’il reprit ses esprits, Omega constata avec horreur ce qu’il avait fait, pire, il sentit sa vie s’envoler alors que son corps regorgeait encore de magie noire, il tomba, mort, son corps se transforma en une seconde source de magie noire, qui sombra dans le désert, alimentant les vents maudits du nouveau continent…de la nouvelle terre que l’on nomma par la suite « Altérion».

A cette époque, Hyall revint en son royaume, ne trouvant qu’un amas d’îles peuplées de dégénérés sauvages, ou de faibles traumatisés…fou furieux il jugea que le destin de son empire avait été condamné par les dieux eux-mêmes…Hyall étant un homme puissant, qui possédait d’étranges pouvoirs, se rendit sans mal sur l’île divine, les dieux se rendirent alors compte de leur erreur….Hyall était loin d’être un humain, du moins plus depuis que « l’ Obscureidonn » était passé sur Gaerras, créant une âme gorgée de sa propre énergie…de par sa nature Hyall était plus dangereux encore que Nordrar en son Temps…

La lutte entre ce dernier et les dieux majeurs fut mémorable, il balaya de son passage les milliers dieux mineurs qui tentèrent de le retenir, puis il pénétra dans le saint temple divin, défiant tous les dieux en combat singulier…Alstarr, dieu majeur de la foudre, Sirlane, déesse majeure de la continuité, Sekhmet, déesse majeure de la vengeance, et, dieu majeur de la lumière se dressèrent contre lui…ils ne furent pas trop de quatre pour le vaincre, Alstarr finissant absorbé entièrement par Hyall, Sirlane y perdit presque toute sa puissance frôlant le même sort que le dieu de la foudre, ce fut Râ qui mit un terme au combat en plantant son épée dans Hyall et en utilisant sa propre énergie vitale pour exploser l’âme du descendant de l’Obscureidonn…l’esprit du dieu ne pu être récupérée, et se perdit dans le cycle des âmes, parmi celles normales, il en fut de même avec les fragments de l’âme de Hyall.

La menace fut considérée comme écartée à jamais, aucun fragment d’ âme ne pouvant se réincarner, et encore moins fusionné, Hyall ne pouvait plus revenir sur Gaerras, pour les Dieux c‘était inconcevable.

_________________
Le port du casque est obligatoire.
Ca fait toujours une arme en plus ! Sortez-donc protégé...


Dernière édition par Mebaël le Lun 4 Mai - 12:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   Dim 8 Juin - 21:06

La naissances des descendants de Hyall:

Le cycle des âmes fit plusieurs tours, un jour, les dieux constatèrent la naissance de certains êtres étranges…il s’avéra qu’il s’agissait des fragments de l’âme de Hyall.
Bien plus faibles que leur « ancêtres », ils apparaissaient aux hasard, à n’importe quelle époque, n’importe où, sans véritable moyen de les relier, ni même de connaître leur vraie nature tant que ces derniers n’avaient pas un certain niveau de puissance..
Aussi la traque fut-elle quasiment impossible.
Les dieux lancèrent les champions divins sur les descendants de Hyall ainsi que parfois lorsque ces derniers s'avéraient trop dangereux, des escadrons de dieux mineurs.
Certains descendants de Hyall devinrent toutefois des héros , d'autre sombrèrent dans l'anonimat alors que d'autres encore devinrent des fléaux dignes des pires craintes divines.

Les temps nouveaux:

Les temps passèrent, et les dieux furent confrontés au retour inattendus des Démons Primaires, qui tentèrent de libérer leur pères, les Archidémons.

Cette nouvelle guerre força certains dieux à descendre sur Gaerras pour combattre, malgré l’interdiction des autres…aux yeux des hommes, ils furent glorieux et leur cultes ne furent jamais aussi forts une fois les démons repoussés, pour leurs paires, ce fut un grave manquement aux lois divines, aussi ils furent châtiés, enchaînés, privés d’une partie de leur pouvoirs…ce n’est que grâce à la ruse de l’un d’entre eux qu’ils s’échappèrent et se terrèrent sur Gaerras parmi les hommes. Ces êtres furent nommé « Immortels » de par leur quasi-invulnérabilité.
Les civilisations fleurirent, Phuro devint le premier continent de Gaerras et Ohmno-Lathar, le continent de l’est fut le second en terme de progrès culturel.
Les tribus barbare de l’extrême nord, toutefois, servait de frein à l’expansion du peuple asiatique du nord d’Ohmno-Lathar, ce n’est qu’un jour, lorsqu’une de ces tribus offrit tous le continent du nord au Dieu Eirgark en guise de sacrifice, que les Kotsus d’Ohmno purent enfin se développer en toute tranquillité.
Néanmoins près de Cinq siècles plus tard, les barbares refirent parler d’eux…revenus en petit nombre, sous la forme de squelettes en armures nordiques et en peau de bêtes, ces guerrier invulnérables repartirent à l’assaut des peuples comme autrefois.

Au sud , Altérion, le désert noir, se vit doté d’un peuple, un homme aux grands pouvoirs, dénommé Finnagan Rivalus, rassembla les survivants des tribus sauvages, il leur apprit à maîtriser les pouvoirs que le désert offrait, la survie constante dans cet environnement leur conféra un force et une résistance physique hors norme, la source noire les alimenta en magie…rares étaient ceux capables de survivre, mais ils fondèrent une cité fortifiée entre le désert et les collines…ce peuple devint ce que les gens appellent communément les « Chevaliers noirs ».
Les dragons vivants encore, étaient les bêtes les plus recherchées à cette époque, assimilés aux démons par leur origine…ils se réfugièrent sur l’île de « Rakronem », sanctuaire des dragons, un peuple humains qui y vivait accepta de vivre en harmonie avec eux, en échange de quoi, leurs descendants posséderaient le sang des dragons dans leurs veines, puissants guerriers sauvages, ce peuple fut nommé Drakéens.
Le dernier continent, celui du nord ouest, arriva à son âge de gloire également, peuplé d’humains normaux, ne maîtrisant pas vraiment la magie, ne possédant pas de caractères surhumains, c’est par son économie qu’il s’installa comme l’une des contrées les plus riche et avancée. Désormais scindé en plusieurs petits royaumes, ce continent est le siège de petites guerres intestines entre les différents rois et seigneurs cherchant l’indépendance…
Les siècles passèrent, et l’immortelle Tiamat manipula le Dieu Dragon Noryu, tous deux donnèrent ainsi naissance aux« Black Dragons», très différents des dragons ordinaires, leur puissance dépassait largement celle des plus anciens. Dénués de parole, ils n’était toutefois pas privé d’une intelligence inouïe…ils ravagèrent Gaerras, deux descendants de Hyall fusionnèrent en une entité pour pouvoir être capable de les vaincre. Ce qui arriva aux black dragons est inconnu de l’histoire…toutefois il est dit que les dragons les enchaînèrent au fond de leurs grottes volcaniques sur l’île de Rakronem. Quant à la personne qui les vainquit, on dit qu’elle disparut peu de temps après, poursuivie par un démon…


La purge des démons Purs.

Coincés dans la porte infernale, les Archidémons, les démons primaires, les démons issus des démons primaires ainsi que les esprits démoniaques, anciens humains pervertis évoluaient dans la pseudo dimension de la porte.

S’entama alors des milliards d’affrontements entre eux dans le but de se renforcer et de s’élever dans une hiérarchie où seuls les plus forts dominaient.
Ces créatures marquée par la perversion s’adonnèrent également à la reproduction, monstrueusement fertiles, leurs nombres ne cessa jamais d’augmenter au point de saturer l’espace de la porte. Les Archidémons n’hésitèrent pas à s’unir aux démones primaires, c’est ainsi qu’apparurent les Démons purs.
Au sein de la porte infernale, avait aussi été enfermé l’immortel Loki, pouvant à tout moment s’échapper, il choisit de rester caché des dieux en demeurant dans cette orgie constante. Biensûr, il adopta également le mode de vie, c’est à la suite de ça qu’une autre forme de démons apparue, les Démons Blancs, à trois quart divins, enfant de Loki et Nyhall.

Les temps passèrent et les Archidémons virent cette surpopulation d’un mauvais œil, chaque jeune démon cherchant désormais autant à se satisfaire qu’à s’imposer.
À terme, ils souhaitaient toujours s’échapper et renverser les dieux, mais une telle armée s’en serait trouvée incapable même avec ses très nombreuses hordes.
De plus, un autre fait les inquiéta, chaque Démon Pur et Démon blanc se renforça en à peine quelque siècles d’âge, au point de rivaliser avec les Démons primaires, pourtant les fils de Nordrar avaient dû se renforcer à l’aide des déesses, leur enfants, les primaires, avaient du sang divin en eux, les Purs gênaient par le simple fait qu’ils étaient les seuls à prétendre être de véritables démons…les blancs parce qu’ils tenaient au contraire largement plus des dieux que des démons.
C’est ainsi qu’ils s’attaquèrent à leur progéniture, toutes les formes à l‘exception des Primaires, les âmes bien trop faibles parvenant à être dévorées par les seigneurs des lieux.
Toute tentative de résistance fut vouée à l’échec, les esprits démoniaques et simples démons survivants comprirent la leçon et se rangèrent du coté des plus forts.
Aucun des démons pur et blancs n’eut de choix possible, ils furent systématiquement démembrés et leur énergie déchiquetée partagée entre chaque Archidémons, ce qui ne manqua pas de les renforcer au passage.
Au final ces races-ci, qui auraient pu être le fer de lance contre les dieux, furent inexorablement réduites à néant. Seuls trois Purs survécurent, un d’eux parvint à s’échapper de la porte infernale en consumant son énergie de sorte qu’elle soit égale à celle d’un simple humain,car la porte fonctionne tel un filet, elle ne piège efficacement que les démons, les simples esprits démoniaques pouvant parfois s’en extirper s’ils sont trop faibles. Un second s’allia avec un primaire, cachant son existence aux yeux des Archidémons. Quand à la dernière, elle fut libérée par erreur par des moines offrant un sacrifice. Très affaiblie, elle pourchassa son « frère », sortit avant elle qui avait recouvré toute son énergie, non sans mal. Les deux démons s’affrontèrent dans les montagnes bordant l’empire Kotsus.
La femelle donna tout ce qu’elle avait, mais échoua et ne parvint pas à vaincre son aîné, elle le piégea au final en se faisant passer pour une jeune guerrière asiatique, implorant l’aide de grands guerriers, dont le Shogun Ithamos et ses apprentis.
C’est ainsi qu’une soixantaines de samurais aidèrent la traîtresse à vaincre, séparant l’esprit, le corps et l’énergie du démon.
Les asiatiques comprirent leur erreur en voyant la démone ordonner qu’on lui donne le sabre recelant les pouvoirs de son congénère, les douze survivants lui apprirent toutefois une chose…s’ils avaient pu vaincre le premier démon pur, ça n’était pas pour rien. Elle s’échappa avec le corps de l’autre, laissant les pouvoirs aux mains des Kotsus, quand à l’esprit…nul ne sait ce qu’il advint de la tablette où il avait été enfermé.

Quand aux Démons blancs, Loki n’en sauva qu’un avant de s’échapper, pour fuir la colère des Archidémons. Réfugiés on ne sait où l’immortel et son enfant furent rejoins par la démone Pure, qui accepta de se soumettre pour se venger un jour des autres démons et des hommes.

La légende des héros d’Irénia.

Les temps s’écoulèrent peu après la guerre contre les Black Dragons, celui qui avait créer les chevaliers noirs avait disparut laissant sa place à deux lignées, parmi le peuple du désert noir, seules deux familles, en effet, semblaient véritablement capables de régner.
Le seigneur Araz Doll-Bies se mit en tête d’utiliser les armures noires que Finnagan avait conçu pour ce qui aurait du être sa garde d’élite. Ces protections étaient terriblement supérieures à celles des seigneurs, aussi Araz s’imposa sans souci sur le trône durant quinze années.
Prenant la folie des grandeurs, il lança de terribles assauts sur tous les continents de façon peu ordonnée, mais la puissance de ses guerriers faisant, ceci causa des dégâts jamais égalés par des humains.
Pendant ce temps là un groupe de jeunes gens en Lanthanar se fit connaître. Les guerriers et les mages qui composaient cette petite bande de mercenaires remplirent de nombreuses missions, parrainés par un chef nommé Glorion Crux, exilé de la sainte cité blanche Lumédahrs, ancien maître templier.
Il les mena loin, éliminant aussi bien les conspirateurs que les monstres, leur notoriété parcourut le continent en l’espace de 4 ans.
Lorsque les premier chevaliers noirs débarquèrent, ces jeunes n’hésitèrent pas à se lancer contre eux…
La première bataille sur la plage fut le plus sanglant affrontement du continent, les soldats des royaumes galvanisés par la présence des mercenaires attaquèrent sans retenue…
Aucun ne survécu, parmi les jeunes seulement deux d’entre eux s’extirpèrent peu avant que la vingtaine de chevaliers noirs n’achève les derniers soldats.
Lanthanar tomba rapidement, cinq autres affrontements de ce type s’étant dérouler sur d’autre côtes.
Les autres continent continuèrent la guerre, parvenant à résister tant bien que mal.
Les deux héros survivant cherchèrent un moyens de combattre, Boris Vangurdinn se lança dans une quête terrible, cherchant par tous les moyens les pouvoirs des Vilhériens, ancien peuple du continent central, dont la majeure partie avait été annexée à la garde des conseillers de l’Empereur Hyall.
Géraldine Hurtingan, quand à elle, partit chercher la protections du plus grand nombre de dieux possible.
Chacun d’eux s’en retourna directement là où ils avaient une chance de frapper, en Altérion, pendant ce temps, Glorion Crux, revenu en son pays natal, ordonna de lancer une attaque plutôt que de continuer à se défendre poussivement.
Araz Doll-Bies, laissa faire les lumédahrs, préférant attendre qu’ils subissent les assauts sauvages du désert avant de les achever.
Toutefois, les templiers plantèrent dans le sable de grandes bannières surmontées de cristaux blancs, se créant ainsi une zone parfaitement isolée des effets pervers de la magie noire. Le combat s’enclencha, les forces étaient égales, du moins en nombre, les chevaliers noirs se voyant privés de deux atouts qu’ils jugeaient essentiels : l’aide du désert quand à l’affaiblissement des ennemis et leurs propres pouvoirs magiques.
Boris et Géraldine, profitèrent de cette diversion titanesque pour pénétrer dans le château principal des chevaliers noirs.

Après avoir vaincu trois seigneurs qui gardaient le trône, ils affrontèrent Araz en personne. Échouant lamentablement face à lui, ils furent sauvé par Nethor Hartz, l’un des derniers membres de l’autre lignée qui prétendait au trône.
Furieux de voire comment Araz avait envoyé ses hommes à la mort face aux templiers, il dégaina son arme…
Araz et Nethor combattirent avec toute la haine que les deux lignées se vouaient, le roi qui pensait être intouchable dominait le combat, toutefois, Nethor le décapita d’un geste rapide qui brisa la lance de son ennemis. Si Araz avait tenté d’utiliser les armures d’élite, Nethor ,lui, avait choisit l’arme de Finnagan pour mettre un terme au combat.
L’avènement des Hartz, la lignée du vainqueur, débuta par la fuite des chevaliers noirs au cour de la bataille,tandis que les deux jeunes, Boris et Géraldine furent déposés aux pieds de Glorion.
Par la suite, l’ancien maître templier fut réhabilité par la Vierge Céleste Irénia, et raporta l’épée Rédion, celle de Finnagan Rivalus, et surtout l’arme qui avait décapité le tyran. Ses deux « élèves » furent considéré comme les « Héros d’Irénia », ceux ayant vaincu le roi des chevaliers noirs, car sur tout Gaerras, ce fut cette version qui se répandit, quand à Nethor Hartz, personne hormis ses sujets ne su qu’il s’agissait de lui, ses descendants conservèrent le trône depuis, prouvant toutes les quinze années leur force au cours d’une sorte de tournoi entre chevaliers noirs visant à déterminer qui sera le roi, son gardien et quels sont les ordres fort et les ordres faibles.


Dernière édition par Mebaël le Lun 4 Mai - 13:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   Ven 25 Juil - 17:06

La légende de Reyx:

Une légende relate le retour du dieu Râ.
Elle raconte que le roi des chevaliers noirs mourut violemment en allant voir la source de la magie noire, se situant dans le désert.
Son fils aîné nommé Armédion, devint légitimement le dirigeant de ce fait. Tentant de redoré la mémoire de son père en libérant la source noire, et de sortir son pays d'une mort lente, il engagea une nouvelle campagne contre les pays fleurisant.

Un chevalier se dressa toutefois contre cette décision, préférant fuir plutôt que d’être exécuté le jeune Reyx se réfugia sur le continent du nord Ouest.
Le roi Armédion, fou de rage, envoya ses chevaliers noirs contre lui. Un à un, le jeune renégat les vainquit.
Devenant assez fort, après avoir parcouru le monde, cherchant desespérément la source blanche, pour contrer celle obscure...Reyx revint en son pays natal défier le roi, après un combat épique, le jeune homme accula le conseiller, traître qui avait mené le roi et son peuple à cette situation…ce dernier était en vérité l’ancien Héro Omega, qui réveilla la source noire malgré les efforts du chevalier qui avait tout fait pour la contrer.
Affrontant également la forme qu’elle prit (à savoir le frère ainé du héro, mort en même temps que le roi précédent et dont l'âme étaient prisonniers de la source noire), il la ramena à la stabilité.

Le nom de l’homme qui avait vaincu le roi des chevaliers noirs retentit partout sur Gaerras, les tribus de l’archipel central virent une solution à un de leur problème. Ils possédaient en effet une stèle recelant un Archi-démon, le sceau s'affaiblissait de manière rapide au fil des siècles, ils pensèrent que transférer le démon dans l’homme le plus fort qu’ils aient à leur portée permettrait de contenir la bête…

Le jeune héros tomba dans un piége et le démon fut placé dans son bras droit au cours d‘un rituel.

Deux années passèrent, Omega s’allia à une démone primaire pour mettre à l’œuvre un plan de plusieurs siècles, mais encore une fois Reyx s’interposa.
Ayant réussi à fusionné son esprit jumeau au sceau contenant le démon, il était désormais capable d'utiliser quelques pouvoirs de ce derniers.
La vue de celui qui avait causé tant de tort au peuple des chevaliers noirs fit perdre le contrôle au jeune homme, c’est ainsi que l’Archi démon « Valtard » se libéra.

Prenant ses responsabilités Reyx affronta le démon, semi divin, la puissance de l’adversaire était incommensurable…et , bien qu'aidé par deux compagnons , ce n’est que par son sacrifice que Reyx en vint à bout….Ses amis se chargeant de renfermer la démone primaire alliée à Omega, qui quand à lui, s’enfuit encore une fois.

A sa mort, les dieux comprirent que Reyx n'était autre que les dieu de lumière Râ, dont l'esprit avait été perdu dans le cycle des âmes des milliers d'années auparavant.

Une année passa, bravant les interdictions divines il revint sur Gaerras une ultime fois . En effet, Omega avait recouvré la puisance d'un dieu après avoir relaché tous les démons de la porte infernale sur Gaerras.

Tandis que le Dieu de lumière laissa l'humanité combattre les hordes infernales, il mena son duel contre son ennemi qu'il priva de l'immortalité au terme de l'affrontement.

Il est de coutume sur Gaerras de considérer que cette guerre marqua la fin de la toute puissance divine, puisque les hommes parvinrent à vaincre des ennemis que seuls les dieux avaient été jusque là en mesure d’affronter.

Par la suite les Astegaerriens tentèrent de profiter de la faiblesse engendrée par cette guerre, mais les dragons s’interposèrent, rétablissant un équilibre.

Moins de cinq années passèrent après la guerre. L’humanité avait prit un sacré coup, beaucoup de gens y ayant laissé la vie, la paix fut difficile à maintenir, les alliances faite pour la survie générale furent fragiles, et difficiles à conserver.
C’est à cette période que l’Immortelle Tiamat revint à l’assaut, elle créa un être à partir de l’énergie d’une démone primaire, d’un descendant de Hyall, d’un Astegaerrrien et bien sûr de la sienne. La bête engendrée par cette ignominie grandit et devint adulte en moins d’une semaine..ainsi Tiamat libéra-t-elle sur le monde le nouveau fléau nommé Véhéma
Parmi le peuple Kotsus, un mythe relatait le combat qui se passerait dans un futur indéterminé entre un élu, qui aurait des capacités surhumaines, le dernier né de la famille impériale, et un monstre qui serait le fils des dieux et des démons…Ce combat devait se solder par la victoire totale d’un des trois, la déchéance de l’un d’entre eux, et la mort du dernier…
L’empereur fit tout ce qu’il pu pour protéger sa fille, ainsi qu’un très jeune Samurai du nom d’Ichogeru Into, tous deux visiblement faisant parti de la légende…
Mais le destin ne pu être contrecarré, même la venue d’un héro inconnu aux grands pouvoirs ne changea pas ce qui devait se passer…Véhéma, Ichogeru, et la princesse Mai s’affrontèrent, aidés par l’étranger, le jeune guerrier et la fille de L’empereur faillirent vaincre le monstre…mais au final, Véhéma tua la princesse, et dans une attaque ultime qui mit fin à l’affrontement, elle blessa Ichogeru.
Ce que l’histoire nous dit par la suite, c’est qu’après ce combat, l’empereur renonça à son pays, laissant une Prêtresse devenir la nouvelle régente en attendant le retour d’Icho, considéré comme nouvel empereur légitime..
Le guerrier revint, bien plus fort quelques années plus tard, s’installant sur le trône, partout sur Gaerras il fut surnommé le «Vamdreïm-Crohwen », traduction dans la langue drakéenne de « Corbeau des énergies ».

En parallèle Le dieu de la mort et le dieu de lumière passèrent un nouvel accord : Reyx avait 200 ans à vivre chez les mortels, parmi eux, en compagnie de sa fiancée, pendant cette période, il serait privé de ses pouvoirs divins, à la fin de ce temps, s'il avait trouvé le moyen de rendre l'âme ce cette dernière indépendante du cycle, il aurait le droit de demeurer sur Gaerras parmi les hommes, avec ses pouvoirs et sa compagne...s'il échouait parcontre, elle serait perdue dans le cycle comme les autres âmes, et lui n'aurait d'autre choix que de demeurer sur l'île divine jusqu'à la destruction de la Planète....

_________________
Le port du casque est obligatoire.
Ca fait toujours une arme en plus ! Sortez-donc protégé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   Dim 14 Juin - 19:36

La fin de Gaerras.

Deux millénaires s'écoulèrent, Reyx avait échoué et perdu l'âme de sa compagne dans le cycle à tout jamais.

L'ancien empereur Kotsu, Ichogeru revint un jour dansla capitale qu'il avait abandonné des siècles et des siècles plus tôt.
Il exigea le trône que la dynastie remplacente ne pu conserver.

En paralèlle, Hyall, fils de l'Oscureidonn revint à la vie et se mit en tête de lever une armée.
Utilisant cette dernière il marcha sur l'empire Kotsu justement.
Cette attaque força Ichogeru à révéler a véritable nature : il était l'esprit du Premier Démon, il était le maître des hordes infernales, il était Ultimen-Nordrar.

Reprenant son corps demeuré scellé dans la porte infernale, il engagea la bataille contre l'armée de Hyall en déversant ses démons sur Gaerras.

Peu de temps après les dieux lancèrent leur propre troupes, refusant de laisser un des deux autres camps être victorieux.
L'issue de cette bataille était la domination totale de Gaerras.

Reyx, dieu de la lumière fut torturé par un dilemme : protége l'avenir de la planète, ou bien s'engager dans la bataille avec le camp divin...
Ce choix l' amena à s scinder en dex personne :
le Dieu Râ, tel qu'il était aux origines, fervant partisant de la cause divine.
L'humain Reyx, parcelle faible de la vie terrestre de Râ en tant que chevalier noir.

Gaerras fut ravagée des mois pendant des affrontements terribles.
Reyx utilisa tous les moyens possible et redevint assez fort pour contrecarrer la guerre avec un petit groupe d'élus.

Ces derniers firent éclater Gaerras, mettant un terme à la guerre et laissant son issue incertaine.
Reyx fut la seule créature vivante à pouvoir décider de la suite.
Il recréa une planète et réinstaura de nouveaux Dieux avec les âmes des anciens et celles des démons.

Puis il relança le cycle des âmes.
Après un échec, où une nouvelle race apparut, il relança l'ère des humains...

Les nouveaux temps

Après quelques siècles de bataille, Gaerras II redevint plus belle encore que l'ancienne, les civilisations plus poussée c'est ainsi qu'en est l'histoire.

_________________
Le port du casque est obligatoire.
Ca fait toujours une arme en plus ! Sortez-donc protégé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mebaël
Membre du Jury
Membre du Jury
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 31
Localisation : cherchez un peu....
Date d'inscription : 04/02/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
20/20  (20/20)
Race:

MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   Dim 28 Fév - 0:15

CHRONOLOGIE
De
GAERRAS II



-5000 ans
Renaissance du monde.

-4900 ans
Création des Heildns par les dieux.
Nomination des 12 « Deïmariels ».

-4300 ans
Émancipation des Heildns.
Début de « l’age des Heildns. »
Apparition de démons parmi les Heildns.

-2600 ans
Création des Dragons et des monstres.
Formation des deux Empires Heildns.

-2300 ans
Naissance du monstre Heildn Ytrozion
Naissance du monstre Heildne Gravielle.

-2150 ans
Scission entre empire Heildn nord et sud suite à la « Guerre des Heildns»

-2100 ans
Naissance des monstres Heildns Razor, Dioss et Alanor.

-1800 ans
Naissance des jumeaux Daenthar et Ghaeldinn

-1600 ans
Avènement de Daenthar en tant que 3ième Roi des Heildns.

-1650 ans
Début de la première croisade de Daenthar contre les monstres.

-1450 ans
Début de la seconde croisade de Daethar contre les monstres.

-1400 ans
Naissance de Gradiek.
Mort d’Alanor
Mort de Dioss
Iyilinn, une enfant sauvage, est recueillie par Daenthar.

-1388 ans
Fin de la deuxième croisade de Daenthar.
Destruction des 10 palais royaux par Gradiek.
Début de la troisième et dernière croisade de Daenthar.

-850 ans
Fin de des empires Heildns.
Gradiek sacré « créature la plus puissante de Gareras ».

-800 ans
Fin de « l’age des Heildns. »
Création de la race humaine.
Début de « l’ère des créatures. »

-500 ans
Re-Naissance de William Drake.
Re-Naissance d’Arsh Crux.

-480 ans
Création du premier royaume humains.
Avènement de William Drake. (roi)

-472 ans
Création du premier Empire humains « Solhenntéa ».
Avènement de William Drake (empereur)

-468 ans
Création du second et troisième empire humains « Akearg » et « Zeynakal ».

-250 ans
Dissidences entre monstres et démons, fin de l’alliance.
Destruction du continent Démoniaque par le Dieu Sombre.
Mort de l’empereur Drake.

-200 ans
Destruction partielle des empires humains par les monstres.
Création de l’île « Menakeir ».
Chute de l’empire « Akearg ».
Création de  l’empire « Lekyu »

-110 ans
Chute de la tour Divine du sud.
Chute des rares clans Azménoriens.
Légende du samurai légendaire Karas.
Mort du monstre

-95 ans
Début de « la Première Guerre des monstres »
Début de la « Première Guerre des Chevaliers noirs »

-75 ans
Naissance de Neralda Phaerix

-55 ans
Naissance de Zoruk De Vuckson

-45 ans
Naissance de Thaldis Praeres.
Résurrection de William Drake.

-32 ans
Naissance de Ghrius de Phantor
Naissance de Dathrine Hurtin
Mort du quatrième empereur de Solennthéa.

-25 ans
Naissance de Myrisse Drymédia
Nouvel Avènement de William Drake.


-23 ans
Naissance de Redler Criuss
Naissance d’ Herene Fereteust

-16 ans
Naissance de Ghrius de Phantor
Naissance de Dathrine Hurtin

0 ans
Fin de la « Guerre des Monstres. »
Disparition de L’empereur Drake.

+10 ans
Fin de l’Empire de Solhenntéa.
Création des royaumes:
«  Altharenn »
« Sorda »
« Balkuz »
« Ibradil »
« Vuckson »
« Zeynakal »
« Ibion »
« Klyon »
« Dakion »

+120 ans
Fin de la «Première Guerre des Chevaliers noirs »

+300 ans
Émancipation de Thérion du Grand royaume d’Altharenn.
Création des Trois Sultanats de Ti-Nahrs
Début de la »Seconde Guerre des Chevaliers noirs »

+800 ans
Début de la« Guerre des bêtes » entre monstres et démons uniquement.
Libération de Gradiek par « Kazanth ».
Émancipation de Chaentis par rapport au royaume d’Altharenn.

+1000 ans
Fin de la « Guerre des Bêtes »
Fin de la « Seconde Guerre des Chevaliers noirs »
Nouvelle capture de Gradiek par :
Daenthar ,
Faléna Hurtin, Reine Dragonnière de Balkuz
Mikilin Rakukojin, Prêtresse élémentaire de Lekyu
Olbann D’Azaptor, chevalier noir Réminescent.
Zaegulan de Phanthor, Sorcier de Phichron.
Ikorine Kadgrun, Barbare de Khan.

+1200 ans
Départ du Prince Rencis Praeres en pèlerinage sacré, second héritier du trône d’Altharenn.
Retour de la Déesse bannie Asheina et création de la colonie Daemange de Nagadan

+1215ans
Naissance de Fraeden Praeres, Fils de Rencis Praeres et de la Déesse Echidna
Naissance de Calhenne Praeres, fille de Ghaetien Praeres, roi d’Altharenn et de Théalia Praeres.

+1225 ans
Mort de Rencis Praeres.
Arrivée de Fraeden au château d’Altharenn.

+1232 ans
Trahison de Fraeden.
Mort de :
Ghaetien Praeres et Théalia Praeres., roi et reine.
Marthéan, Prince héritier et ses fils.
Disparitions des princes Derethor et Fraeden.

+1237 ans
Montée d’un groupe de héros : le clan des cieux de Greywen.
« Seconde Guerre des Monstres »
« Première guerre de l’enfer Gothork »
Victoire humaine pendant la « Seconde Guerre des Monstres »

+1247 ans
Chute d’Everal Rivalus et début de l’exode des chevaliers démons.

+1262 ans
Nouvel Éveil d’Everal Rivalus
Éveil du Huitième Champion de la déesse de la Guerre.

+1265 ans
Chute du Huitième champion de a déesse de la Guerre.
Mort des Monstres légendaires Pluziel, Acierra et Metalor.
Naissance de Fayblen de Milaros, nouveau prince héritier.

+1268 ans
Chute du royaume de Milaros
Mort du roi Draghien de Milaros.
Annexion de Milaros et Khan dans le pays « Arc-Milaros ».

+1276 ans
Destruction partielle de Nagadan
Mort du prince de Nagadan
Mort du prince de Milaros.
Inclusion des Daemanges au cycle des âmes de Gaerras.
Inculsion des Arkaïs au cycle des âmes de Gaerras.



À ce jour, Gaerras 2 possède donc 6270 ans d’existence seulement.
Les historiens humains ne possèdent pas de connaissances sur l’histoire antérieure à -500 ans.
Seul les Heildns, les Chevaliers noirs, les Reils, les Dragons millénaires et les démons sont en pleine possession de cette Histoire.

_________________
Le port du casque est obligatoire.
Ca fait toujours une arme en plus ! Sortez-donc protégé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Gaerras.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Gaerras.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aèr :: Gaerras :: L'univers de Gaerras-
Sauter vers: